association

L’ASSOCIATION DES EMPLOYÉS ET EMPLOYÉES DU GOUVERNEMENT DU QUÉBEC (AEGQ) EST AGÉE DE 95 ANS

Quand on célèbre le 95e anniversaire d’une association qui est devenue au fil des ans une institution, il devient nécessaire de faire une rétrospective des principaux événements qui ont marqué son existence.

Alors, reportons nous en 1925, plus précisément le 11 mai.

Une réunion est en cours, ici même à Québec. Il y a des fonctionnaires de Québec, Montréal, Sherbrooke, et Trois-Rivières. Ils sont à finaliser les derniers détails de la formation de l’Association sportive des employés civils. Le but visé est de susciter un sentiment d’appartenance envers leur employeur et développer une saine compétition entre les divers départements.

En 1925, trois sujets de discussion animaient les gens. C’étaient : la politique, le sport et la religion.

En politique, le Premier ministre était l’Honorable Alexandre Taschereau du parti Libéral.
Au sport, l’athlète le plus connu et adulé, était un joueur de baseball du nom de Babe Ruth, qui avait une réputation disons houleuse.
Et quant à la religion, on en parlait avec frayeur, car elle réglementait la vie familiale, sociale et politique également.

Toujours en 1925, le gouvernement avait comme structure administrative un nombre impressionnant de 14 départements (MINISTÈRES et ORGANISMES) et comptait environ 700 employés. Le budget consacré à la fonction publique était de 1.1 millions$.

Le salaire annuel moyen était d’environ 800$ et les employés étaient payés une fois l’an lors de l’approbation du budget par le Parlement.

L’Association avait, au départ 200 membres.

En 1932, les dirigeants de l’Association ont entrepris des consultations afin d’élargir leur mandat pour y inclure l’entraide mutuelle pour ses membres, soient les employés civils.